dimanche 4 novembre 2012

EDWARD MUNCH


Edvard Munch est, très jeune, touché par la perte d'êtres chers, d'abord sa mère à l'âge de cinq ans, sa soeur préférée à l'âge de quatorze ans puis son jeune frère en 1895. De ces traumatismes, Edvard hérite d'une tendance à la dépression nerveuse. C'est à Paris que Munch subit le choc de l'impressionnisme et donne à ses peintures, d'abord plutôt réalistes, un style original teinté de symbolisme qui provoque un scandale lors d'une exposition à Berlin en 1892. Il s'installe dans la capitale allemande, y rencontre l'avant-garde et des peintres expressionnistes dont il s'inspire. Son oeuvre Frise de la vie est un grand cycle révélateur de sa représentation de l'homme moderne, aliéné. L'ensemble de son oeuvre : peintures, lithographies, gravures sur bois, laissent une place majeure à la femme, l'amour et la mort. Il consacre la fin de sa carrière aux paysages de Norvège où il s'établit finalement et aux portraits, dont il devient, avec quatre cents toiles, un maître du genre. Son chef-d' oeuvre Le Cri devient en mai 2012 le tableau le plus cher de l'historie : il est vendu aux enchères 120 millions de dollars par Sotheby's à New-York.

http://www.evene.fr/celebre/biographie/edvard-munch-5941.php

Autoportrait






Madonne

Le cri


Aucun commentaire:

Publier un commentaire